Skip to navigation – Site map
Journée d'étude webinaire "Environnements numériques pour l’enseignement-apprentissage des langues"

Journée d'étude webinaire "Environnements numériques pour l'enseignement-apprentissage des langues" – Une rencontre scientifique innovante

Sophie Othman

Full text

Nous tenons à remercier la direction du CLA et le laboratoire ELLIADD de l'université de Franche-Comté d'avoir soutenu notre initiative. Nous exprimons également notre reconnaissance aux membres de la revue Alsic qui ont fait partie du comité de pilotage, ainsi qu'aux membres du comité d'organisation au CLA qui ont largement contribué au succès de cette journée d'étude. Nous remercions chaleureusement les conférenciers invités qui ont permis de donner à cette manifestation une dimension scientifique de qualité.

1. Cadre de la journée d'étude

1L'équipe de la revue Alsic a répondu positivement à la proposition faite par le CLA (centre de linguistique appliquée) d'organiser une journée d'étude sous forme de webinaire intitulée "Environnements numériques pour l'enseignement-apprentissage des langues" à l'université de Franche-Comté, le 28 mars 2017, sous la responsabilité de Sophie Othman1. Pour la plupart des participants, cette forme de rencontre innovante semblait appropriée tant à la perspective de la revue qu'aux orientations du CLA. Ce qui suit montrera, nous l'espérons, que le pari a été tenu : la journée a été un succès, et elle devrait conduire à des prolongements fructueux.

Figure 1 – Affiche de présentation de la journée.

Figure 1 – Affiche de présentation de la journée.

 

2. Présentation générale

2Le webinaire de Besançon s'est inscrit en continuité et complémentarité de deux évènements scientifiques comparables, à savoir le séminaire "Le numérique au service des langues" organisé à Besançon en juillet 2012 par la Mission numérique pour l'enseignement supérieur (Mines-MESR) et l'université de Franche-Comté, en partenariat avec l'université Stendhal de Grenoble, ainsi que le séminaire "Numérique et langues" organisé à Montpellier en décembre 2013 par la revue Alsic (voir Alsic, 2014), à la demande de la Mines-DGESIP.

3Le webinaire de Besançon s'adressait aux responsables de formation et de centres de langues, ainsi qu'aux enseignants de langues. Il a dressé un aperçu de l'éventail des possibilités qu'offre le numérique, en mettant systématiquement en avant la plus-value pédagogique que peuvent apporter des solutions technologiques dans les dispositifs. Il a valorisé des initiatives solidement appuyées sur une réflexion didactique, permettant l'approfondissement de questions-clés que se posent les enseignants de langues confrontés au numérique.

4Les interventions ont interrogé et souligné les liens entre les travaux des chercheurs et l'évolution des pratiques enseignantes. Elles se sont attachées à montrer que tout projet doit articuler les enjeux technologiques, didactiques et pédagogiques, en prenant en compte les perspectives, les attentes, les représentations et les questionnements des acteurs concernés, qu'ils soient responsables de formation, enseignants ou apprenants.

3. Programme

5La journée a commencé par le discours d'accueil de Frédérique Penilla, directrice du CLA, et une brève présentation de Françoise Demaizière, représentante de la revue Alsic dont elle a été la co-fondatrice et la rédactrice en chef. Les participants ont ensuite pu assister aux neuf présentations ci-dessous, tous les intervenants étant à distance.

  • Muriel Grosbois, université Paris-Sorbonne : "Numérique et enseignement-apprentissage des langues. Quelle valeur ajoutée ?"

  • Elke Nissen, université Grenoble Alpes : "Conception d'une formation hybride : quelques grandes lignes"

  • Christian Ollivier, université de La Réunion : "Potentiel du web 2.0 – Vers une double authenticité avec des tâches ancrées dans la vie réelle"

  • Annick Rivens Mompean, université Lille 3 : "Le Centre de Ressources en Langues : missions d'un espace d'apprentissage en évolution"

  • Nicolas Guichon, université Lyon 2 : "Développer la compétence d'interaction à l'oral grâce à la visioconférence poste à poste"

  • Mathieu Loiseau, université Grenoble Alpes : "Enjeux de la conception et de l'intégration dans la classe de jeux pour l'apprentissage des langues"

  • Anna Vetter, CIEP : "Les choix technico-pédagogiques dans l'ingénierie du dispositif de FOAD CIEP+"

  • Martine Eisenbeis, université Lille 3 : "De la conception de ressources numériques à la conception de MOOC/CLOM pour l'apprentissage des langues : promesses, bilan et questionnements"

  • Anthippi Potolia, université Paris 8 Vincennes St Denis, et Katerina Zourou, Web2Learn : "Apprentissages non formels en réseaux"

4. Les participants

6L'équipe organisatrice a géré la communication de l'évènement en le diffusant via les réseaux de l'institution et les réseaux sociaux. Nous avons reçu plus de 300 demandes d'inscription (en présentiel et en ligne), émanant de 32 pays différents : Algérie, Allemagne, Argentine, Arménie, Autriche, Belgique, Bulgarie, Cameroun, Canada, Chine, Égypte, Équateur, Espagne, États-Unis, France, Grèce, Hongrie, Inde, Italie, Japon, Liban, Maroc, Mexique, Moldavie, Pologne, République Tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Sri-Lanka, Suisse, Tunisie, Ukraine.

7Compte tenu de la capacité d'accueil, en présentiel et en ligne, la candidature d'une centaine de personnes a pu être retenue et a fait l'objet du suivi nécessaire (messages de rappel, etc.). Nous avons annoncé à tous que le webinaire serait disponible en replay sur Adobe Connect et en rediffusion sur le site de la revue Alsic à côté du résumé des interventions.

5. Enjeux et défis du webinaire

8L'organisation d'une journée d'étude sous format webinaire constitue un défi stimulant qui nécessite une préparation en amont longue et très rigoureuse. Il est, tout d'abord, important de mettre en place l'infrastructure technique et logistique.

9Il nous a paru également fondamental de sécuriser la journée. Afin d'éviter les problèmes techniques susceptibles de survenir en direct, nous avons demandé aux intervenants de se prêter en amont de la journée au jeu d'un "webinaire blanc". Les présentations enregistrées ont été déposées sur la plate-forme Adobe Connect, ce qui nous a permis de conserver une sauvegarde au cas où il y aurait un dysfonctionnement pendant la journée elle-même.

10Durant la journée, nous avons veillé à animer le webinaire en permettant une interaction et un véritable échange entre les intervenants et les participants en présentiel et en ligne. L'aspect synchrone du webinaire permet, en effet, aux participants en ligne d'échanger avec les intervenants, tout en ayant la possibilité de voir, d'entendre et d'interagir avec les participants en présentiel. Les intervenants ont, quant à eux, pu voir les questions défiler à l'écran ce qui leur a donné l'occasion de les traiter en fonction de leur pertinence.

11Nous retrouvons presque la même méthodologie de travail et les mêmes étapes spécifiques à l'ingénierie en ligne d'une formation, à savoir : préparation et scénarisation du contenu, entraînement des intervenants, soutien technique, gestion des inscriptions, déroulement (captation et diffusion) et publication du replay après le montage des vidéos.

6. Réactions et témoignages des participants

12Nous avons reçu plusieurs messages de la part de participants, nous faisant part de leur satisfaction d'avoir pu assister à cette journée enrichissante, en présentiel et en ligne. Voici quelques extraits.

Merci pour l'organisation de ce webinaire très intéressant et j'espère bien que vous organiserez d'autres journées d'études si fructueuses !

Ce message pour vous remercier de l'organisation de la journée d'étude sous forme de webinaire, le format était très intéressant et les interventions enrichissantes.

Bravo pour ce webinaire, je pense que c'était une réussite !

Étudiante en Master 1 DFLE, je souhaiterais tout d'abord vous remercier de votre journée d'étude bien significative.

13Tous les messages reçus témoignent du désir que soit renouvelée une journée d'étude de ce type. Les participants indiquent notamment que cela permet de rester informé sur le domaine, d'échanger et de partager des expériences, avec un éclairage venant de la recherche. Ils ont également souhaité avoir accès aux diaporamas et aux vidéos. La publication des vidéos de la journée permet d'accéder aux versions enregistrées de chaque conférence. La présente rubrique de la revue vient également prolonger le webinaire.

7. Quelques photos du webinaire

14Les photos ci-dessous illustrent quelques particularités du séminaire : Françoise Demaizière a présenté la revue, 37 personnes sont venues sur place, 35 se sont connectées en ligne (en France et à l'étranger). La journée était également transmise en direct dans deux salles à Paris et à Grenoble à une vingtaine de personnes.

Figure 2 – Photos du webinaire à Besançon.

Figure 2 – Photos du webinaire à Besançon.
Top of page

Bibliography

Les liens externes étaient valides à la date de publication.

Alsic (2014). Rubrique du volume 17, proposant les articles des intervenants. https://alsic.revues.org/2661

Séminaire "Le numérique au service des langues" (2012). Programme, diaporamas et vidéos. http://num-langues.univ-fcomte.fr/

Séminaire "Numérique et langues" (2013). Vidéos. http://www.canal-u.tv/producteurs/um3/seminaires/le_numerique_pour_l_enseignement_et_l_apprentissage_des_langues_pour_no

Top of page

List of illustrations

Title Figure 1 – Affiche de présentation de la journée.
Caption  
URL http://alsic.revues.org/docannexe/image/3086/img-1.jpg
File image/jpeg, 28k
Title Figure 2 – Photos du webinaire à Besançon.
URL http://alsic.revues.org/docannexe/image/3086/img-2.jpg
File image/jpeg, 65k
Top of page

References

Reference

Sophie Othman, « Journée d'étude webinaire "Environnements numériques pour l'enseignement-apprentissage des langues" – Une rencontre scientifique innovante », Alsic [Online],  | 2017, Online since 01 May 2017, connection on 21 November 2017. URL : http://alsic.revues.org/3086

Top of page

About the author

Sophie Othman

Sophie Othman est maître de conférences au Centre de linguistique appliquée de l'université de Franche-Comté. Elle est membre du laboratoire ELLIADD (éditions, langages, littératures, informatique, arts, didactiques, discours). Après une thèse sur l'intégration des TIC dans la formation des enseignants, elle a participé au pilotage de différents projets numériques nationaux, européens et internationaux. Elle s'intéresse aujourd'hui aux modalités d'encadrement et de scénarisation pédagogique dans les dispositifs de formation en ligne.
Affiliation : Centre de linguistique appliquée et laboratoire ELLIADD de l'université de Franche-Comté
Courriel : sophie.othman@univ-fcomte.fr
Toile : http://elliadd.univ-fcomte.fr/fiches/othmansophie
Adresse : Centre de linguistique appliquée, 6 rue Gabriel Plançon, 25000 Besançon, France.

Top of page

Copyright

CC-by-nc-nd

Top of page