Navigation – Plan du site
alsic_n11-edi1

Éditorial

Françoise Demaizière
p. 1-2

Résumé

Éditorial du numéro 2, volume 6 de la revue Alsic. Ce numéro a été initialement publié sous un autre format, voir document attaché.

Haut de page

Entrées d'index

Rubriques :

Éditorial
Haut de page

Texte intégral

1Le volume 6 d'Alsic s'achève par un numéro très riche où toutes les rubriques sont au rendez-vous. Il concrétise également deux aspects importants de notre politique. Tout d'abord la collaboration internationale avec des revues proches de la nôtre. C'est ainsi que l'article de Sébastien L'haire et Anne Vandeventer Faltin reprend avec de légères modifications demandées pour Alsic un texte publié dans Calico Journal ("Error Diagnosis in the FreeText Project".Vol. 20, 3, pp. 481-495). Vous verrez ensuite que nous publions un article en version bilingue. L'article de Vincenza Tudini, rédigé en anglais, a été traduit par nos soins pour publication dans ce numéro. Nous maintenons ainsi notre vocation de revue francophone et notre ouverture internationale et sommes heureux d'accueillir une collègue qui pourra ainsi être lue aussi bien en anglais que par nos lecteurs habitués au français.

2La rubrique Recherche toujours dynamique, propose trois articles. Pascal Marquet et Elke Nissen travaillent dans une perspective de sciences de l'éducation, ils examinent des situations de formation à distance, thème d'actualité s'il en est, et comparent une formation présentielle et une formation s'appuyant sur la visioconférence pour un apprentissage de l'anglais. Leurs conclusions remettent en cause certaines analyses et descriptions habituelles. Ils se demandent en effet s'il est raisonnable de continuer à parler de distances pour désigner les caractéristiques de situations de formations médiatisées, ils proposent de parler de "formation médiatisée par un instrument" nous renvoyant ainsi aux situations d'activités collectives instrumentées telles qu'elles sont décrites par Rabardel. Les deux autres articles relèvent d'une approche linguistique et informatique. Sébastien L'haire et Anne Vandeventer Faltin se réfèrent au projet Freetext, logiciel d'ELAO pour apprenants de FLE. L'article examine deux des composantes d'un système de diagnostic d'erreurs, un vérificateur syntaxique qui détecte les erreurs de nature purement grammaticale et un outil de comparaison de phrases qui compare la réponse de l'apprenant avec celle correcte stockée dans le système, dans le but de détecter des différences sémantiques possibles. Les résultats obtenus par Freetext sont comparés avec ceux d'un système commercial. Chrysta Pélissier travaille, elle, sur l'apprentissage de la lecture. Elle présente l'environnement informatique du projet AMICAL (Architecture Multi-agents Compagnon pour l'Apprentissage de la Lecture) et en particulier le Module Ressource Lexical (MRL) et ses activités de décomposition du mot en lettres par changement de couleur. Dans ce projet, l'outil informatique devient un outil d'aide à l'enseignement intégré aux activités pédagogiques.

3La rubrique Pratique et recherche propose donc la double version de l'article de Vincenza Tudini, qui envisage, dans une perspective conversationnelle et acquisitionnelle en langue seconde, les aspects qui sont communs aux interactions en face à face et au clavardage, dans le but d'évaluer le potentiel des outils de communication synchrone à base textuelle pour le développement de la compétence d'expression orale et de l'interlangue. Elle procède à l'identification de certaines caractéristiques de l'interaction orale, présentes dans les sessions de clavardage de deux groupes d'apprenants d'italien de niveau intermédiaire. L'étude porte en particulier sur les stratégies de réparation et d'intégration de formes cibles, sur la variété des actes de langage, notamment les questions et les demandes de clarifications, ainsi que sur la présence de marqueurs discursifs. La dimension orale du clavardage apparaît clairement. Dans le second article de la rubrique, Nicole Koulayan, Sylvain Detey et Michel Sagaz s'intéressent aux escamots, qui apparaissent à la demande de l'utilisateur. Ces dispositifs spécifiques aux documents électroniques relèvent à la fois de l'hypertextualité et de l'interactivité. Leur appréciation subjective par les apprenants constitue un facteur non négligeable dans le processus d'utilisation des didacticiels. Une première enquête semble indiquer que les apprenants perçoivent effectivement et plutôt positivement les escamots. Ceux-ci favorisent plusieurs niveaux de lecture et permettent d'adapter le détail de l'information aux besoins et aux stratégies des utilisateurs. Ils ne brouillent pas la perception générale de l'information, grâce à leur fonctionnalité très souple, ajustable voire assez discrète.

4Dans la rubrique Points de vue, échanges, François Mangenot propose un compte-rendu du colloque Eurocall 2003, dont le thème était "New Literacies in Language Learning & Teaching".

5Dans la rubrique Livres le premier ouvrage examiné est au cœur du domaine Alsic : dans Multimédias, dispositifs d´apprentissage et acquisition des langues, Maguy Pothier va de l'extension du domaine de recherche à un panorama du domaine Alao, multimédia et FLE pour proposer enfin un mode d'emploi des dispositifs d'apprentissage. L'auteure est une spécialiste de FLE, mais ses réflexions et propositions vont bien au-delà de ce seul secteur. L'ouvrage est analysé par Agnes Kukulska-Hulme. Psychologie des apprentissages et multimédia, dirigé par Denis Legros et Jacques Crinon, et analysé ici par Véronique Quanquin, est un ouvrage plus général qui fait le point sur les recherches effectuées sur les effets des nouvelles technologies dans l'enseignement et l'apprentissage.

6Dans la rubrique Logiciels et sites, deux cédéroms sont proposés. Tout d'abord un des produits les plus connus du marché, Tell me more, analysé dans sa version FLE par Laurence Hamon. Emmanuelle Duchiron nous présente, elle, une analyse de Teentalk Canada, produit canadien pour l'apprentissage de l'anglais qui veut prendre en compte l'environnement des adolescents en se basant sur des interviews de jeunes canadiens.

7Bonne lecture à tous !

8Françoise Demaizière, rédactrice en chef

Remerciements

9Ont participé à l'expertise et à la relecture des articles de ce numéro :

  • Françoise BLIN, Dublin City University, IE

  • Paul BOGAARDS, université de Leiden, NL

  • Françoise DEMAIZIÈRE, université Paris 7, FR

  • Lidia FRACZAK, université Clermont 2, FR

  • Daniel GAONAC'H, université de Poitiers, FR

  • Richard KERN, university of California, US

  • Michel LAURIER, université de Montréal, CA

  • Maguy POTHIER, université Clermont 2, FR

  • Cécile POUSSARD, université Montpellier 3, FR

  • Joseph RÉZEAU, université Rennes 2, FR

  • Paul SABATIER, laboratoire d'informatique de Marseille CNRS, FR

  • Thierry SELVA, Katholieke Universiteit Leuven, BE

  • Christian VANDENDORPE, université d'Ottawa, CA

  • Daniel VÉRONIQUE, université Paris 3, FR

  • Manuela ZEILINGER, universités de Kassel et Clermont 2, FR

Haut de page

Pour citer cet article

Référence

Françoise Demaizière, « Éditorial », Alsic [En ligne], Vol. 6, n°2 | 2003, document alsic_n11-edi1, mis en ligne le 15 décembre 2003, Consulté le 29 juin 2017. URL : http://alsic.revues.org/2258

Haut de page

Droits d'auteur

CC-by-nc-nd

Haut de page