Navigation – Plan du site
alsic_n10-edi1

Éditorial

Christine Develotte et Maguy Pothier
p. 1-3

Résumé

Éditorial du numéro 1, volume 6 de la revue Alsic. Ce numéro a été initialement publié sous un autre format, voir document attaché.

Haut de page

Entrées d'index

Rubriques :

Éditorial
Haut de page

Texte intégral

1Ce numéro de ALSIC regroupe dix articles issus du colloque "Pluralité des langues et des supports dans la construction et la transmission des connaissances" organisé en juin 2002 à l’ENS LSH de Lyon par l’équipe "Plurilinguisme et apprentissages" dirigée par Daniel Coste. Le thème de ce colloque s’inscrit dans la ligne des travaux effectués par cette équipe depuis quatre ans. Partant du fait que l’enseignement et l’apprentissage s’effectuent couramment à travers une diversité de langues et de supports, il cherchait à mettre au jour les incidences que peuvent avoir, dans différents contextes, ces médiations. Il visait plus précisément à interroger les relations entre trois facteurs : la diversité linguistique, la multiplicité des supports d’apprentissage (dont les TICE) ainsi que les processus de construction et de transformation des connaissances. D’une part, chez l’apprenant : quelles représentations se fait-il de ces différentes médiations ? Quelles stratégies met–il en place pour gérer cette diversité de langues et de supports ? D’autre part, au niveau du savoir construit : quels déplacements, quelles reconfigurations des connaissances s’opèrent au fil des opérations qui sous-tendent le traitement des différents objets discursifs ?

  • 1  D’autres articles issus de ce colloque seront prochainement publiés dans la revue LIDIL (Presses U (...)

2Les articles retenus pour ALSIC ont été sélectionnés parmi ceux qui traitaient plus particulièrement de l’usage des TICE dans l’enseignement / apprentissage des langues1 rejoignant ainsi l’un des centres d’intérêt de l’axe "Analyse et usages des supports multimédias" de l’équipe de recherche précitée.

3Charlotte Dejean entame le numéro par une recherche sur les différences induites par le type de support (papier ou ordinateur) utilisé par un même binôme d'étudiants chargé d'une rédaction collective. Martine Eisenbeis s'intéresse également aux activités correctives de deux binômes qui doivent répondre par écrit sur ordinateur à des questions ouvertes pour prouver leur compréhension de l'oral (reportages télévisés). Il serait intéressant d'élargir ces deux analyses et de voir si les paramètres liés d'une part, au type d'activité demandée et d'autre part, à la personnalité de chacun des membres du binôme ainsi qu'aux rapports qu'ils entretiennent ne jouent pas un rôle important dans les conséquences observées.

4Xavier Lavry cherche à cerner les différences entre papier et ordinateur mais par rapport à un type d'activité particulière : la conception et la rédaction d'un journal papier puis d'un cyberjournal par un groupe de primo-arrivants. Pour sa part, il met plus l'accent sur les savoirs et les savoir-faire induits par l'activité proposée sous ses deux formes et il insiste sur la complémentarité des supports ainsi que sur le rôle de plus en plus discret du tuteur / enseignant dans le cadre des TICE. Une autre forme de comparaison est proposée par Corinne Cordier-Gauthier et Chantal Dion entre correcteurs informatiques et correcteurs humains. Si ces derniers déclarent parfois forfait devant l'interlangue peu explicite des apprenants, les correcteurs informatiques rivalisent de créativité lexicale et syntaxique avec, parfois, des résultats proches du surréalisme. Cécile Poussard, pour sa part, redonne toute sa place à l'expertise didactique dans le cadre des TICE en proposant un guidage précis pour développer et surtout automatiser l'inférence de l'apprenant, de façon à lui permettre de construire une véritable compétence de compréhension de l'oral en anglais. À partir d'une méthodologie croisant traces écrites et entretiens, Christine Develotte cherche à expliciter les usages et les représentations associés à la recherche documentaire plurilingue et multi-supports chez des étudiants de langue. Nathalie Gettliffe-Grant fait l'hypothèse que les spécificités des forums de discussion électroniques vont modifier les interactions entre apprenants ainsi que leurs acquisitions et suggère, suite à l'expérimentation qu'elle a menée, une modification des hypothèses interactionnistes.

5Dans son article, portant sur des publics autres que les apprenants de langue, François Mangenot analyse la spécificité des échanges, par le biais de collecticiels, entre étudiants de Maîtrise FLE d'une part, et étudiants de DESS d'autre part, chargés de tâches particulières.

6Les deux dernières contributions tentent une réflexion un peu plus générale et englobante. Tout d'abord, Françoise Demaizière et Guy Achard-Bayle, en partant d'expériences particulières, proposent une synthèse sur les différents concepts qui alimentent les dispositifs ouverts (et parfois à distance), redéfinissent les rôles des uns et des autres (apprenants et formateurs-tuteurs) et suggèrent différentes pistes de réflexion aux didacticiens. Pour sa part, Marie-José Barbot, en s'appuyant sur la réalisation de l'Université en ligne, s'interroge sur le sens des mutations en cours en lien avec les TICE, mutations qui impliquent un changement de paradigme et nécessitent une réflexion sur la complexité.

7Nous vous souhaitons une lecture fructueuse et nous espérons qu'elle vous permettra d'alimenter votre propre réflexion.

8Christine DEVELOTTE, ENS LSH, Lyon et Maguy POTHIER, rédactrice en chef adjointe de ALSIC.

Remerciements

9ALSIC remercie de leur travail de relecture les personnes suivantes qui ont été choisies parmi les membres du Comité Scientifique de ALSIC et du Comité Scientifique du colloque "Pluralité des langues et des supports dans la construction et la transmission des connaissances".

  • Cécile Van den AVENNE, ENS LSH, Lyon, FR

  • Élisabeth BAUTIER, université Paris 8, FR

  • Jean-Claude BÉACCO, université Paris 3, FR

  • Henri BESSE, ENS LSH, Lyon, FR

  • Françoise BLIN, Dublin City University, IR

  • Robert BOUCHARD, université Lyon 2, FR

  • Véronique CASTELOTTI, université de Tours, FR

  • Alain CAZADE, université Paris 9 Dauphine, FR

  • Michel CHAMBREUIL, université de Clermont 2, FR

  • Louise DABÈNE, université de Grenoble 3, FR

  • Anne-Laure FOUCHER, université de Clermont 2, FR

  •  Daniel GAONAC'H, université de Poitiers, FR

  • Daniel JACOBI, université d'Avignon, FR

  • Gisèle KAHN, ENS LSH, Lyon, FR

  • Marie-Noëlle LAMY, Open university, GB

  • Jean-Louis MARTINAND, ENS, Cachan, FR

  • Marie-Anne MOCHET, ENS LSH, Lyon, FR

  • Danièle MOORE, ENS LSH, Lyon, FR

  • Dana PARAMSKAS, University of Guelph, CA

  • Rémy PORQUIER, université Paris 10, FR

  • Henri PORTINE, université de Bordeaux, FR

  • Bernard PY, université de Neuchâtel, CH

  • Joseph RÉZEAU, université de Rennes 2, FR

Haut de page

Notes

1  D’autres articles issus de ce colloque seront prochainement publiés dans la revue LIDIL (Presses Universitaires de Grenoble) et dans un numéro des Cahiers du Français Contemporain (ENS Éditions).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence

Christine Develotte et Maguy Pothier, « Éditorial », Alsic [En ligne], Vol. 6, n°1 | 2003, document alsic_n10-edi1, mis en ligne le 15 juin 2003, Consulté le 22 octobre 2017. URL : http://alsic.revues.org/2196

Haut de page

Auteurs

Christine Develotte

Articles du même auteur

Maguy Pothier

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

CC-by-nc-nd

Haut de page