Navigation – Plan du site
alsic_n09-edi1

Éditorial

Joseph Rézeau
p. 103-106

Résumé

Éditorial du numéro 2, volume 5 de la revue Alsic. Ce numéro a été initialement publié sous un autre format, voir document attaché.

Haut de page

Entrées d'index

Rubriques :

Éditorial
Haut de page

Texte intégral

ALSIC se met aux métadonnées

1Comme tout un chacun peut le constater, la recherche d’informations sur la Toile est souvent ardue et n’aboutit pas nécessairement aux documents les plus pertinents. Les moteurs de recherche ne peuvent actuellement se fonder que sur les informations accessibles au sein des documents, informations qui se résument le plus souvent à la liste des mots figurant dans leurs pages. Une des méthodes proposées pour améliorer la recherche sur la Toile consiste à accompagner les documents publiés d’un ensemble d’informations destinées à mieux les identifier : mention de l’auteur et de l’éditeur, date de publication, résumés (en français et en anglais)... Cette méthode présente l’intérêt d’ajouter un contenu de nature sémantique aux documents publiés, ce qui augmente fortement la qualité de l’information disponible pour les outils de recherche. L’équipe des rédacteurs de ALSIC a donc commencé un travail de longue haleine consistant à recenser et à étiqueter un maximum d’informations pour produire des fiches de métadonnées. Dans le numéro actuel, les trois articles de la rubrique Recherche et les deux articles de la rubrique Pratique et Recherche ont ainsi été étiquetés et sont accompagnés d’une fiche de métadonnées.

2Nous renvoyons le lecteur curieux de savoir à quoi ressemblent des fichiers de métadonnées au répertoire http://alsic.u-strasbg.fr/​Metadata/​. On peut également consulter les documents produits sur ce thème lors des rencontres organisées par l’INIST (Institut de l’Information Scientifique et Technique) avec la participation de ALSIC en juin 2002 à l’adresse : http://lifc.univ¬fcomte.fr/~chanier/Inist/.

3Cet étiquetage a peu d’incidences sur la mise en forme typographique de ces articles, sauf pour quelques cas particuliers, comme par exemple la notation phonétique dans l’article de Poussard & Vincent-Durroux, ou la terminologie de la langue des signes dans celui de Teutsch et al.

4ALSIC sur la scène internationale

5Notre revue a été l’une des toutes premières de son domaine à être publiée uniquement sur la Toile. Ce choix, qui pouvait paraître courageux voire téméraire en 1998 s’est révélé un excellent tremplin pour la renommée de ALSIC. En effet, nous avons été contactés par deux organismes internationaux spécialisés dans le référencement des revues de recherches en langues, où nous serons très bientôt référencés et le contenu de nos articles indexé. Il s’agit d’une part de la MLA (Modern Language Association) et d’autre part de Linguistics Abstracts, publié par Blackwell.

Rubriques habituelles

6La rubrique Recherche est bien fournie, avec trois articles illustrant chacun une des nombreuses facettes du domaine AL & SIC. Cécile Poussard et Laurence Vincent-Durroux nous font part de leur recherche-développement dans un domaine qui intéressera en premier lieu les anglicistes, puisqu’elles partent du constat des difficultés récurrentes que rencontrent nos étudiants francophones en compréhension de l’anglais oral. Les nombreux exemples donnés dans leur texte nécessiteront, pour un affichage correct dans votre navigateur, le téléchargement d’une police phonétique : vous trouverez toutes les indications nécessaires en tête de l’article. La démarche didactique des auteures est originale et pragmatique à la fois : plutôt que de feindre d’ignorer que les étudiants sont fortement influencés par l’écrit, elles proposent de "s’appuyer sur l’écrit pour aller vers l’oral" et aussi de "s’appuyer sur les attentes des apprenants pour les contrecarrer". En ce qui concerne le dispositif informatique destiné à favoriser chez leurs étudiants une meilleure perception de l’anglais oral, il est encore à l’état d’expérimentation, et nous espérons bien pouvoir présenter les résultats obtenus dans un prochain numéro de ALSIC.

7La recherche présentée par Philippe Teutsch et al, "un environnement d’apprentissage pour les enfants sourds" met en évidence que la langue des signes est un système linguistique digne de retenir l’intérêt des enseignants de langues. Le dispositif d’apprentissage MANO en cours d’expérimentation permet aux auteurs de prévoir d’ores et déjà des retombées très positives sur l’apprentissage du français écrit par de jeunes sourds. Gageons que ce type de recherche aura également des retombées sur l’utilisation des SIC dans l’apprentissage des langues en général.

8La contribution d’Élisabeth Brodin est très précieuse pour notre communauté AL & SIC, parce qu’elle nous donne des points de repère indispensables sur la réalité des usages et des pratiques sur le terrain. Notre collègue nous livre ici en condensé le résultat d’une recherche-action qui a abouti à sa thèse de doctorat. Dans cet article, elle analyse les processus d’instrumentation de l’enseignement¬apprentissage des langues à travers l’observation de six situations caractéristiques, qui lui ont fourni autant de modèles.

9Dans la rubrique Pratique et Recherche, l’article de Jeannine Gerbault nous livre également les résultats d’une enquête sur les usages des TIC, mais cette fois-ci à l’échelle mondiale. L’auteure décrit un processus circulaire d’interaction dans la relation entre politique et impact des TIC sur la diffusion du français. Son souhait que les TIC soient un vecteur de dépoussiérage de l’image trop souvent traditionnelle de la langue française à l’étranger rencontrera certainement un écho favorable chez nos lecteurs enseignants de FLE.

10L’article de Fátima Sánchez Paniagua, concerne, comme celui de Poussard et Vincent-Durroux, un public qui semble actuellement être privilégié du point de vue de l’utilisation des SIC, celui des étudiants du secteur des langues pour spécialistes d’autres disciplines (LANSAD). Le projet qu’elle décrit met l’accent sur l’apport de l’outil informatique à l’autonomisation des apprenants. L’expérience rapportée met par ailleurs en évidence un problème qui n’est pas toujours ressenti par les "nouveaux utilisateurs" des TIC, celui de la relative indigence des possibilités des langages tels que JavaScript ou le DHTML qui limitent la portée des exercices interactifs proposés sur la Toile.

11La rubrique Analyse de livres présente : un numéro spécial du Français dans le Monde, des actes de colloque et une thèse. L’analyse de Apprentissage des langues et technologies : usages en émergence par Laurence Hamon incite le lecteur à se procurer de toute urgence ce qui paraît être une contribution riche, variée et pertinente pour notre domaine. Le rédacteur de cet éditorial se retrouve pleinement dans la remarque rapportée ici de Judith Barna selon laquelle "l’innovation technologique a souvent du mal à devenir une innovation pédagogique". Interactions, interactivité et multimédia est le titre "également alléchant" de l’ouvrage analysé par Patrick Chardenet. On retrouve cités parmi les auteurs de cet ouvrage collectif bon nombre de noms connus du domaine. Enfin, le lecteur comprendra que l’éditorialiste se contente de signaler discrètement l’analyse faite par Henri Portine de Médiatisation et médiation pédagogique dans un environnement multimédia.

12Pas d'analyse de site de la Toile cette fois-ci, mais deux analyses de cédéroms de français langue maternelle et de français langue étrangère ou seconde dans notre rubrique Analyse de logiciels : Mon Premier Dictionnaire Super Génial par Chrysta Pélissier et La chaise berçante par Linda de Serres. Chacune des deux analyses est abondamment illustrée de copies d’écran des logiciels présentés, ce qui est fort utile au lecteur pour se faire une bonne idée de la "mise en images" du produit. La distribution des cédéroms grand public étant malheureusement peu organisée, un produit canadien comme La chaise berçante est peu accessible en France. La présentation qu’en fait Linda de Serres dans ce numéro est d’autant plus utile.

13Notre rubrique Toilthèque est comme d’habitude présente au rendez-vous, de plus en plus étoffée. Pensez bien à mettre un lien vers cette rubrique dans vos Favoris, et si vous êtes pressé, allez voir en priorité les liens nouveaux, signalés par un oeil.

14Deux de nos rubriques habituelles ne paraissent pas dans ce numéro de ALSIC : Points de vue, échanges et la Fiche pratique, faute de contenu. N’hésitez pas à contacter les éditeurs de ces deux rubriques pour leur soumettre vos propositions.

15Joseph RÉZEAU, éditeur de la rubrique Points de vue, échanges.

Haut de page

Références

Les liens externes étaient valides à la date de publication.

Sites Internet

ALSIC : Fichiers de métadonnées. Consulté en décembre 2002 : http://alsic.u-strasbg.fr/Metadata/

Institut de l’Information Scientifique et Technique. Consulté en décembre 2002 :  http://www.inist.fr/

Participation d’ALSIC aux 2èmes Journées des documentalistes du CNRS (18-20 juin 2002) INIST-CNRS Nancy. Consulté en décembre 2002 : http://lifc.univ¬fcomte.fr/~chanier/Inist/

Haut de page

Pour citer cet article

Référence

Joseph Rézeau, « Éditorial », Alsic [En ligne], Vol. 5, n°2 | 2002, document alsic_n09-edi1, mis en ligne le 15 décembre 2002, Consulté le 18 octobre 2017. URL : http://alsic.revues.org/2106

Haut de page

Droits d'auteur

CC-by-nc-nd

Haut de page