Navigation – Plan du site
Points de vue / échanges

Computer Supported Collaborative Learning (CSCL) et apprentissage des langues assisté par ordinateur (Alao) : un dialogue à ne pas manquer - Réflexions autour du colloque mondial CSCL 09

Katerina Zourou
p. 109-117

Résumés

Cet article fait le compte-rendu d'un colloque.

Haut de page

Entrées d'index

Haut de page

Texte intégral

1. Introduction

1Le point de départ de cette contribution succincte est le colloque bi-annuel mondial CSCL qui s'est tenu à Rhodes, du 9 au 13 juin 2009 (CSCL 09). Au-delà d'un compte-rendu de ce grand événement scientifique, ce sera l'occasion d'évoquer les défis majeurs qui se présentent pour la communauté CSCL et d'essayer de répondre à deux questions concomitantes : Quelles ouvertures de débat se présentent pour les chercheurs en apprentissage des langues assisté par ordinateur (Alao) ? Pourquoi les travaux en CSCL méritent-ils d'être suivis de plus près par ces derniers ? Ce texte légèrement "militant" qui ne prétend pas à l'objectivité, propose un aperçu de la situation ancré dans le présent de l'écriture (septembre 2009) et soutient le pari que les conditions pour un dialogue entre les communautés CSCL et Alao sont optimales au début de la deuxième décennie du nouveau millénaire et qu'un tel échange peut être mutuellement bénéfique. Une mise en perspective avec la manifestation européenne annuelle en Alao, Eurocall 2009, sera également établie.

2. La communauté CSCL : composition, défis, paradigmes de recherche

2Dynamisme et détermination. Si nous ne devions employer que deux termes pour qualifier la communauté CSCL, ce seraient ces deux là. Il est parfois difficile, pour un chercheur en Alao, de prendre la mesure du combat que cette jeune structure, inaugurée lors du premier colloque à Indiana, Bloomington, en 1995, doit mener pour sa consolidation. Par rapport à la communauté Alao qui existe depuis les années soixante-dix – quatre-vingt, disposant de plusieurs associations spécialisées (Calico, Computer Assisted Language Instruction Consortium, Eurocall, European Computer Assisted Language Learning, IAALT, International Association for Language Learning Technology), instruments de décision, manifestations scientifiques de grande envergure (WorldCall, Eurocall, Jalt Call), revues spécialisées (Alsic, LLT, ReCall, Call, Calico, e-FLT, etc.), groupes d'intérêt spécialisés et laboratoires de recherche dédiés, la communauté CSCL est loin d'avoir atteint ce stade de maturation, et c'est son caractère interdisciplinaire qu'elle met en avant, non sans une certaine fierté, comme l'atteste la note introductive au colloque 2009, rédigée par les éditeurs et publiée avec les actes du colloque :

Le champ du CSCL est diversifié et très vivant. Nous espérons que ce recueil d'articles [parus dans les actes] révèle la pluri-vocalité du domaine tout en proposant des pistes sur la manière dont cette diversité est cohérente avec le caractère interdisciplinaire de ce champ (O'Malley, Suthers, Reimann, Dimitrakopoulou, 2009 : xiv, notre traduction).

3Le caractère interdisciplinaire et cette "pluri-vocalité" qui peut paraître gênante dans des milieux scientifiques "puristes", ne semble pas (ou plus, si l'on pense à un moment critique de l'évolution de la communauté : le colloque de 2002 à Boulder, Colorado, cf. Lipponen, 2002), poser problème à cette jeune formation. Ce champ intègre des références théoriques plurielles, qui, bien que développées au sein de disciplines différentes (psychologie cognitive et sociale, linguistique, informatique, sciences de l'éducation, sociologie, sciences de l'information et de la communication), convergent vers une vision de la cognition et de l'action humaines comme étant socialement et culturellement médiées (Zourou, 2007).

  • 1  Pour une discussion des trois modèles de recherche majeurs, cf. Dufays et al., 2001.

4Sur le plan méthodologique, il est extrêmement difficile d'associer les recherches en CSCL (Acao : apprentissages collectifs assistés par ordinateur, dans la terminologie francophone) à un modèle méthodologique unique. De notre point de vue, cela représente une belle ouverture pour des échanges constructifs avec la communauté Alao, elle aussi très riche en approches méthodologiques. Il nous a semblé en 2007 (Zourou, 2007) que les différents paradigmes de recherche se réunissant dans la famille CSCL ne remettent pas en question ses fondements épistémologiques. Le colloque CSCL 09 a confirmé cette impression, par le "foisonnement" en termes d'objets et de finalités de recherche, d'approches et d'instruments d'analyse, tous s'articulant autour de paradigmes scientifiques différents (expérimental, herméneutique, praxéologique1).

5Il est difficile de dire si la coexistence des disciplines et des paradigmes de recherche fort éloignés émane d'une véritable aisance dans l'appréciation de cette constellation épistémologique ou bien si elle cache la crainte d'une fragmentation ultérieure. Nous nous abstiendrons de toute interprétation dans l'un ou l'autre sens. On signalera cependant l'anecdote suivante, concernant la présentation de la revue international journal of Computer Supported Collaborative Learning (ijCSCL, l'instrument scientifique par excellence en CSCL) par son co-éditeur, Gerry Stahl, au cours d'un atelier pour jeunes chercheurs. À l'opposé d'une description "classique" de la revue (taux d'acceptation, thématiques, instruments, procédure de sélection et de relecture, etc.), Stahl s'est contenté d'afficher sur l'écran les noms du comité scientifique de ijCSCL (pour information, entre autres : Michael Baker, Pierre Dillenbourg, Kai Hakkarainen, Cindy Hmelo-Silver, Timothy Koschmann, Thérèse Laferrière, Jean Lave, Bonnie Nardi, Claire O'Malley, Roy Pea, Jeremy Roschelle, Marlene Scardamalia, Anna Sfard, Amy Soller, Hans Spada, Rupert Wegerif).

6Après avoir longuement laissé le public parcourir la liste des noms, qui, bien entendu, reflète une sélection surprenante d'ancrages épistémologiques variés, Stahl a tout simplement ajouté que la revue prenait tous les soins nécessaires pour valoriser l'interdisciplinarité du domaine ; ainsi a-t-il clôturé sa présentation. Cette anecdote semble évocatrice de la détermination avec laquelle la communauté poursuit la voie de la "pluri-vocalité", notamment au niveau des finalités et des enjeux disciplinaires, et surtout du caractère inclusif de la communauté, invitant au dialogue toutes les disciplines qui s'intéressent aux "sciences de l'apprentissage" (learning sciences), dont les sciences du langage et l'Alao. Ce jugement personnel peut se compléter par une donnée objective, provenant des statistiques officielles du colloque (par souci de juxtaposition des données !) : parmi les 231 soumissions d'articles longs et courts, 60 % des auteurs sont des nouveaux venus à une conférence CSCL (O'Malley et al. 2009 : xii). Il y a donc clairement un espace de partage et de débat possible pour les chercheurs en Alao au sein de cette communauté qui tend la main à de nouvelles approches dans l'analyse des situations d'apprentissages collectifs médiatisés (en langues).

3. Thématique du colloque CSCL 09, conférences plénières et défis pour la communauté

  • 2  Notons au passage l'excellente qualité de l'atelier jeunes chercheurs (post-doc and early career r (...)

7Sélectionnées à partir du texte complet (et non pas du résumé), sur 151 soumissions pour des articles longs, 40 ont été acceptées, ce qui correspond à un taux d'acceptation de 26 % pour la catégorie des articles longs. De plus, cet événement hautement sélectif interpelle par sa structure originale, compte tenu du fait qu'il s'agit avant tout d'une manifestation bi-annuelle mondiale : trois ateliers en parallèle seulement (quatre à deux reprises). Un vaste choix d'ateliers pré-conférence (17 !)2 était dédié à la formation à des applications novatrices et à des outils de traitement de données, à l'application des méthodologies croisées, aux groupes de discussion spécialisés, aux ateliers pour doctorants et jeunes chercheurs, etc. Le site du colloque donne accès aux wikis de certains de ces ateliers, notamment l'atelier "introduction to CSCL", contenant des textes de positionnement (position paper) des plus grands chercheurs en CSCL.

8Il serait aussi utile de citer les centres de préoccupation majeurs (central concerns) tels que décrits par les éditeurs des actes du colloque 2009 (O'Malley et al. 2009 : xii, notre traduction) :

- comprendre les processus d'apprentissage collectif par l'intermédiaire d'études empiriques ;

- concevoir et développer des technologies fondées sur des environnements d'apprentissage collectif, focalisant aussi sur les activités d'étayage (scaffolding), qui viennent accompagner les stratégies des enseignants et des tuteurs ;

- concevoir et mettre en place des interventions (dans des systèmes éducatifs et des communautés professionnelles) ;

- théories et approches analytiques ;

- méthodologies pour l'analyse, la conception de la recherche et ses processus de conception.

Quant aux thématiques du colloque 2009, la priorité a été donnée aux pratiques d'apprentissage collaboratif médiatisé qui émergent dans trois domaines d'activité :

- l'apprentissage ayant lieu dans des structures éducatives institutionnelles : éducation préscolaire et primaire, secondaire, enseignement supérieur et éducation spécialisée ;

- apprentissage dans des lieux de travail comme par exemple la formation professionnelle en entreprise, mais aussi l'apprentissage informel tout au long des processus de travail ;

- apprentissage dans la vie de tous les jours : apprentissage informel dans la pratique quotidienne, y compris avec l'utilisation d'appareils technologiques en réseau câblé et sans fil (en particulier Internet), dans la vie quotidienne des étudiants et des adultes.

9Groupés autour des quatre catégories thématiques (Studying Practices of CSCL, CSCL Practices in Educational Settings, Practices Associated with Technologies, and Designing for CSCL Practices), le colloque 2009 était consacré aux pratiques d'apprentissage collectif médiatisé (CSCL Practices). Ceci mérite un commentaire (de l'ordre du subjectif), d'autant plus que le paradigme expérimental (et le souci de modélisation) ont toujours été appréciés en CSCL, où la présence des chercheurs en informatique et en environnements informatiques d'apprentissage humain (EIAH) a toujours été (très) forte. Le fait de consacrer le thème du colloque à l'étude des pratiques d'apprentissage collectif médiatisé nous semble être un élément évocateur et hautement symbolique. Sur le plan conceptuel, cela peut être interprété comme le signe de l'intérêt grandissant pour les éléments qui composent une situation d'apprentissage collectif médiatisé : les pratiques sont imprégnées du contexte d'activité, composé d'une pléiade d'éléments signifiants qui la rendent unique. Nous faisons l'hypothèse que l'intérêt porté aux pratiques (et, par extension, à leur imprégnation contextuelle) vient contrebalancer le manque d'attention portée à la réalité du contexte par le paradigme expérimental, au profit d'une sélection d'un ou deux paramètres à analyser et considérant le réseau de paramètres contextuels comme une source d'éléments trop nombreux à gérer et donc gênants pour l'analyse. Le paradigme hypothético-déductif, incontestablement utile pour l'analyse fine de certains aspects d'une situation d'Acao, est complété par cette tendance de valorisation des pratiques. Cette dernière, déjà présente au sein de la communauté CSCL, n'avait pas acquis à ce jour la place qu'elle méritait.

10Si l'on est tenté d'accuser l'auteur de ces lignes de survaloriser le paradigme qualitatif au sein de la communauté CSCL, notamment en raison de son parti pris pour la démarche qualitative (cf. Soubrié et Zourou, 2009), la conférence plénière inaugurale du colloque, assurée par Charles Goodwin, pourra fournir des éléments de réponse supplémentaires (comme le lecteur le sait, l'ordre et surtout le thème des conférences plénières sont rarement laissés au hasard par les comités scientifiques des colloques). Goodwin, chercheur de renommée internationale en analyse conversationnelle et en ethnographie de l'interaction, a ouvert le colloque avec sa communication "Calibrating Bodies and Cognition Through Interactive Practice in a Meaningful Environment".

11La présence de Goodwin, extérieur à la communauté CSCL, et n'analysant ni les situations médiatisées par ordinateur (mais celles en présentiel), ni la collaboration, ni l'apprentissage (mais l'interaction), aurait pu laisser perplexe un habitué des conférences CSCL, qui aurait même pu douter de sa légitimité à ouvrir un colloque consacré à : a) l'apprentissage, b) collectif et c) assisté par ordinateur. Goodwin, à travers des exemples très évocateurs, a mis l'accent sur trois aspects d'une situation d'interaction : a) l'importance de l'implication du corps (embodiement) dans les processus de construction du sens et de l'interaction, b) le rôle de l'interaction non verbale au cours d'un échange en face-à-face, et c) la notion même de collaboration. Par rapport à cette dernière, Goodwin venant du domaine de l'interaction et de l'analyse conversationnelle a défié, à sa manière subtile, les limites de la caractérisation d'une situation d'interaction. En insistant sur le fait que toute interaction est avant tout un échange dynamique et évolutif, il a démontré que a) toute caractérisation d'un type de situation (interaction, coopération, collaboration, etc.) est susceptible d'être modifiée au cours de l'interaction et que b) la caractérisation telle quelle présente peu d'intérêt, compte tenu du fait que c'est sur son aspect dynamique et transformateur de la situation que les recherches doivent porter. La conférence de Charles Goodwin, atypique, posant néanmoins des questions fort pertinentes à la communauté CSCL, a été suivie par deux autres conférences plénières, celles de Pierre Dillenbourg ("Exploring neglected planes: social signals and class orchestration") et de Rose Luckin, ("Participatory Learning in Context"), tout aussi passionnantes, qui sont disponibles en ligne sur le site du colloque et que nous ne commenterons pas davantage par manque de place.

4. Présence francophone

  • 3  De nombreux posters méritent d'être aussi mentionnés, présentés, entre autres, par Marie-Laure Bet (...)
  • 4  À propos de Kris Lund, notons que le prix de meilleur article étudiant (Best Student Paper Award) (...)

12Deux types de chercheurs francophones ont présenté des communications orales3 : les "anciens" et les "nouveaux arrivés" (termes employés sans aucune valeur axiologique). La distinction est fondée sur leur présence (ou non) au sein de la première génération des chercheurs ayant contribué à poser les fondements de cette communauté et ayant œuvré à sa consolidation. Dans la première, Pierre Dillenbourg et Patrick Jermann (Jermann et al. 2009), Pierre Tchounikine (Moguel et al., 2009), Kris Lund4 et Michael Baker (Adriessen, Baker et Lund, 2009; Dyke et al. 2009). Dans la deuxième catégorie nous retrouvons des chercheurs ayant présenté leurs travaux très probablement pour la première fois à un colloque CSCL, quoique longuement investis dans leurs centres d'intérêt respectifs : André Tricot (Romero et al., 2009), Éric Bruillard (Bruillard et al., 2009) et leurs collaborateurs. Nous espérons que la présence francophone, qui se fait déjà sentir au sein de la communauté CSCL, contribuera davantage, par la diversité des approches, méthodes et outils d'investigation, à la dynamique du réseau et à son caractère international.

5. CSCL : quel intérêt pour la communauté Alao ?

13Nous terminerons cette contribution par une note subjective en essayant de regrouper les raisons pour lesquelles les recherches en CSCL méritent d'être suivies de plus près par les chercheurs en Alao, le tout conduisant à un enrichissement mutuel d'approches croisées. Ce recensement correspond aussi au traçage des tendances en CSCL que nous jugeons très en phase avec les problématiques développées en Alao.

14Premièrement, la volonté de saisir la réalité d'une situation d'apprentissage collectif médiatisé dans sa globalité a été évoquée plus haut en relation avec le titre du colloque. L'importance accordée à l'écologie d'une telle situation et à la richesse contextuelle, au moyen des micro-analyses et des études ethnographiques (de la communication médiatisée par ordinateur), est un élément qui rapproche les deux domaines. Deuxièmement, sur le plan méthodologique, des démarches d'analyse très présentes en Alao, comme l'ethnométhodologie, l'analyse conversationnelle et la CMO semblent être de plus en plus employées dans l'examen des processus d'apprentissage instrumenté. L'intérêt porté aux méthodologies mixtes (des recherches qui s'en sont servies ont été présentées au cours du colloque, peu nombreuses mais prometteuses) contribue également à la (re)valorisation de ces méthodes. Troisièmement, la communauté CSCL regroupe des chercheurs dont les travaux ne se penchent pas uniquement sur le mode de fonctionnement collectif le plus fort, la collaboration, comme le "c" de collaboration pourrait le laisser penser. Des chercheurs en interaction et en apprentissage – dans l'acception large de ces concepts – sont aussi très présents, comme Jeremy Roschelle, Hans Spada, Claire O'Malley, Stephanie Teasley, Jim Hewitt, Roy Pea et Jay Lemke. Cela n'est pas surprenant toutefois, puisque la communauté CSCL est soutenue par l'ISLS, la prestigieuse International Society of the Learning Sciences, qui explore tout type d'activité d'apprentissage.

15Sans vouloir tirer de conclusion hâtive, si l'on observe les mutations dans le champ de l'Alao, il semble bien que le domaine de l'apprentissage des langues médiatisé par ordinateur évolue aussi dans le sens de l'exploration des nouveaux modes d'apprentissage collectif médiatisé. Cette évolution n'est pas liée aux outils technologiques, toujours renouvelés, qui appellent à des mises en œuvre et à des analyses de leur potentiel pour l'apprentissage des langues. Au contraire, cet "air de changement" provient d'une certaine volonté, à tendance socioculturelle nous semble-t-il, d'explorer la manière dont se développe l'apprentissage des langues en tant que processus collectif, partagé, situé et médiatisé. Le confirme le titre du colloque européen Eurocall 2009 : "Working together" (Eurocall, 2009). Nous lisons sur le site du colloque que l'objectif de cet événement est d'explorer les "nouvelles tendances en Alao avec un accent particulier sur les moyens novateurs de collaborer et de travailler ensemble à la promotion de l'apprentissage des langues et l'enseignement" (notre traduction). Cette volonté d'explorer la sphère de l'apprentissage inter-individuel, ancrée forcément dans un contexte socioculturel donné, ne pourrait-elle pas constituer le terrain commun de discussion entre les communautés Alao et Acao ?

6. Conclusion

16L'attention portée aux nouveaux paradigmes en apprentissages collectifs médiatisés et leur exploitation dans le terrain de l'apprentissage des langues, initiée par Joseph Rézeau (2001) et systématisée par François Mangenot (2003 et 2007 ; Mangenot et Nissen, 2006) en France, mérite d'être creusée encore plus. Nous espérons par ailleurs que l'Europe ne tardera pas trop à accueillir un des prochains colloques CSCL (qui, majoritairement, ont lieu en dehors de l'Europe) et que l'idée d'un colloque européen CSCL, à l'instar d'Euro-CSCL, à Maastricht en 2001, puisse ressurgir. Les chercheurs en Alao désireux de se pencher davantage sur ce domaine sont invités à dépouiller les revues spécialisées (notamment la ijCSCL) et les actes des colloques précédents, disponibles en ligne, pour la plupart (conférences ICLS et CSCL, 2009).

Haut de page

Références

Les liens externes étaient valides à la date de publication.

Bibliographie

Andriessen, J., Baker, M. & Lund, K. (2009). "Socio-cognitive tension-relaxation in argumentative CSCL interactions". In O'Malley, C., Suthers, D., Reimann, P. & Dimitrakopoulou, A. (dir.).

Bruillard, É., Clouet, N. & Roue, D. (2009). "Forum for preservice teacher development: Lessons learned from five years of research". In O'Malley, C., Suthers, D., Reimann, P. & Dimitrakopoulou, A. (dir.). pp. 214-218.

Dufays, J.-L., Carlier, G., Collès, G., Darras, E., Gérard, P., Paquay, L. & Vander Boght, C. (2001). "Quels critères pour évaluer des recherches en didactique ?" Louvain-la-Neuve : Groupe de recherche interdisciplinaire en formation des enseignants et en didactique.

Dyke, G., Lund, K. & Girardot, J.-J. (2009). "Tatiana: an environment to support the CSCL analysis process". In O'Malley, C., Suthers, D., Reimann, P. & Dimitrakopoulou, A. (dir.). pp. 58-67.

Jermann, P., Zufferey, G., Schneider, B., Lucchi, A., Lepine, S. & Dillenbourg, P. (2009). "Physical space and division of labor around a tabletop tangible simulation". In O'Malley, C., Suthers, D., Reimann, P. & Dimitrakopoulou, A. (dir.). pp. 345-349.

Lipponen, L. (2002). "Exploring foundations for Computer-Suppported Collaborative Learning". Proceedings of CSCL 2002. pp. 72-81. Boulder : Colorado.

Mangenot, F. (2003). "Tâches et coopération dans deux dispositifs universitaires de formation à distance". Apprentissage des langues et systèmes d'information et de communication (Alsic), vol. 6, nº 1. pp. 109-125. http://toiltheque.org/Alsic_volume_1-7/Num10/mangenot/alsic_n10-rec10.htm

Mangenot, F. (2007). "Analyser les interactions pédagogiques en ligne, pourquoi, comment ?". In Gerbault, J. (dir.). La langue du cyberespace : de la diversité aux normes. pp. 105-120. Paris : L'Harmattan.

Mangenot, F.& Nissen, E. (2006). "Collective activity and tutor involvement in e-learning environments for language teachers and learners". Calico Journal, vol. 23, nº 3. pp. 601-622.

Moguel, P., Tchounikine, P. & Tricot, A. (2009). "A model-based coding scheme to analyze students' organization". In O'Malley, C., Suthers, D., Reimann, P. & Dimitrakopoulou, A. (dir.). pp. 73-77.

O'Malley, C., Suthers, D., Reimann, P. & Dimitrakopoulou, A. (2009). "Introduction". In O'Malley, C., Suthers, D., Reimann, P. & Dimitrakopoulou, A. (dir.). Computer Supported Collaborative learning Practices: CSCL 2009 Conference proceedings. pp. xi- xiv. International Society of the Learning Sciences (ISLS).

O'Malley, C., Suthers, D., Reimann, P. & Dimitrakopoulou, A. (dir.) (2009). Computer Supported Collaborative learning Practices: CSCL 2009 Conference proceedings. International Society of the Learning Sciences (ISLS).

Rézeau, J. (2001). Médiatisation et médiation pédagogique dans un environnement multimédia. Le cas de l'apprentissage de l'anglais en Histoire de l'art à l'université. Thèse de doctorat en sciences du langage, université Bordeaux 2. Disponible en ligne :http://edutice.archives-ouvertes.fr/index.php?halsid=ovrr0gatb9kkiemc7l7i3s6rg3&view_this_doc=edutice-00000222&version=1

Romero, R., Tricot, A. & Marine, A. (2009). "Effects of a context awareness tool on students' cognition of their team-mates learning time in a distance learning project activity". In O'Malley, C., Suthers, D., Reimann, P. & Dimitrakopoulou, A. (dir.). pp. 641-646.

Soubrié, T. & Zourou, K. (2009). "Gérer l'espace-temps de la formation en ligne : différentes manières de conférer une intelligibilité propre à la réalité d'une formation". In Develotte, C., Mangenot, F. & Nissen, E. (dir.). Actes du colloque Epal 2009 (Échanger pour apprendre en ligne), université Stendhal - Grenoble 3, 5-7 juin 2009. http://w3.u-grenoble3.fr/epal/dossier/06_act/pdf/epal2009-soubrie-zourou.pdf

Zourou, K. (2007). "Paradigme(s) émergent(s) autour des apprentissages collectifs médiatisés en langues". Apprentissage des langues et systèmes d'information et de communication (Alsic), vol. 10, n° 2. pp. 3-26. http://alsic.revues.org/index688.html

Sites Internet

Outil d'analyse de traces Tatiana (2009) http://lead.emse.fr/Download/tatiana.html

Conférence CSCL 2009 (2009) http://www.isls.org/cscl2009/

Conférences ICLS et CSCL (2009) http://www.isls.org/conferences.html

Conférence Eurocall 2009 (2009) http://eurocall.webs.upv.es/eurocall2009/

Haut de page

Notes

1  Pour une discussion des trois modèles de recherche majeurs, cf. Dufays et al., 2001.

2  Notons au passage l'excellente qualité de l'atelier jeunes chercheurs (post-doc and early career researchers) où les participants ont bénéficié d'un encadrement très soutenu par des chercheurs renommés (Stahl, Dillenbourg, Miyake, Law, Kirchner, etc.).

3  De nombreux posters méritent d'être aussi mentionnés, présentés, entre autres, par Marie-Laure Betbeder, Christophe Reffay, Christine Ferraris, Laurence Vignollet, Christian Martel, Emmanuel Giguet, Nadine Lucas).

4  À propos de Kris Lund, notons que le prix de meilleur article étudiant (Best Student Paper Award) a été attribué à son doctorant Gregory Dyke pour l'outil d'analyse des processus interactionnels médiatisés Tatiana (cf. site Internet du logiciel Tatiana, 2009).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence

Katerina Zourou, « Computer Supported Collaborative Learning (CSCL) et apprentissage des langues assisté par ordinateur (Alao) : un dialogue à ne pas manquer - Réflexions autour du colloque mondial CSCL 09 », Alsic [En ligne], Vol. 12 | 2009, mis en ligne le 28 octobre 2009, Consulté le 27 mai 2017. URL : http://alsic.revues.org/1273

Haut de page

Auteur

Katerina Zourou

Katerina Zourou est docteure en sciences du langage (université Stendhal Grenoble 3, 2006). Ses recherches portent sur les modalités de fonctionnement collectif médiatisé pour les langues. Elle poursuit cette problématique en tant que chercheure post-doc à l'université du Luxembourg (LCMI / Dica-lab).
Affiliation : université du Luxembourg.
Courriel : katerina.zourou@uni.luToile : http://www.dica-lab.org/index.php/people/post-doc/zourou
Adresse :
Université du Luxembourg, campus Walferdange, bâtiment 2, bureau 013, route de Diekirch, 7201 Luxembourg.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

CC-by-nc-nd

Haut de page